an-pierle : Le Funambule

26/11/2006

An Pierlé

| |  Facebook |

18/07/2006

Dour 2006 An Pierlè

An Pierlé STOP

 

 

 

 

An Pierlé, Dour festival, 15 juillet 2OO6

 

L'Album Photo de Dour

 

| Tags : dour, festival, music | |  Facebook |

30/05/2006

"An Pierlé"

Play An Pierlé

 

 

Treize nouvelles compositions dans ce White Velvet. Une fois encore, la jolie anversoise parcourt les registres avec une facilité désinvolte. Tout en retenue, certains titres, comme l'aérien Cold Winter, respirent l'élégance. On aimerait être déçu ; on voudrait que le morceau casse sa fine coquille d'humilité, qu'il s'emporte, qu'il explose. La musique ne lâche pas. Le cœur, devenu gros, s'emplit de gratitude pour cela. Plus enjoué, It's Got To Be Me, léger, mutin, sonne comme une adorable bravade.

 

Le piano, omniprésent, façonne et nuance les atmosphères au fil des morceaux. Entre How Does It Feels et l'immédiat Good Year, il devient joyeux, hissant aux nues la voix d'An, surhumaine dans Poor Danny.

 

A côté de cela, certains passages trop faciles, ostentatoires, semblent de petits points de vide dans cet album de haute tenue. On déplore notamment le renfort de violons et le doublement de voix du dégoulinant Closing Time, ou la prestation punk surjouée de la fin de Not The End. Mais ne nous y trompons pas : ces passages ne choquent que par le contraste qu'ils provoquent avec le reste de l'album, souvent sublime.

 

Difficile à catégoriser, An Pierlé produit une musique épurée qui parle au cœur. La musique que Koen et elle ont en eux. La musique qui leur plaît. La musique qui nous plaît.  Article de : Fabrice Berro

 

Play An Pierlé

| |  Facebook |