M'Anu'Factur Festival : Le Funambule

28/01/2010

M'Anu'Factur Festival

fevrier

 



- THE EPICUREANS

The Epicureans est un doux mélange de pop/rock acoustique alliant nostagie, fantaisie et petits tracas de tous les jours, le tout pimenté d'une petite touche d'humour.

L'un des premiers titre du groupe "Last Night" a été sélectionné pour la compil "ACOUSTIKA 17" éditée par le label californien 272 RECORDS alors que le groupe s'apprête à enregistrer un nouvel EP que les hannutois auront à coeur de nous présenter en ouverture de l'édition 2010 du festival.

http://www.myspace.com/theepicureansband

- ADEQUATE

Un rythme sec et rapide, une basse très présente et une voix chaude et métallique sont la recette de ce jeune groupe influencé aussi bien par des Nada Surf, Muse, Kings of Leon ou encore Nirvana.

http://www.myspace.com/adequatemusic


- THE MASH

Trio basique et tenue de scène soignée, the Mash est un jeune groupe pop/rock originaire de Huy. Né en 2004 comme une poussée d'acné juvénile (leur moyenne d'âge était alors de 15 ans), le groupe affiche aujourd'hui un excellent bilan de santé et une solide détermination. Après une cinquantaine de concerts, leur répertoire s'est enrichi d'une vingtaine de compositions originales aux arrangements à la fois puissants et sensibles. D'abord marqués par un esprit punkoïde ("I Wanna Kill My Neightbour" ou "Girls And Rock'n'Roll"), leurs titres ont gagnés en profondeur (les récents "Disconnected", "Twins Forever" ou "Swanky Swanky Swanky") avec des riffs et harmonies plus pop, tout en gardant la saveur rafraîchissante et festive de leur énergie scénique.

En 2007, une première expérience en studio (Soundstation, Liège) leur permettait de faire partager leur musique en ligne. Deux ans plus tard, après quelques passages au studio Hautregard, 5 nouveaux titres voient le jour (avec aux commandes de la production, Alexandre Aretz et "Roo") et ouvrent beaucoup de portes au groupe: vainqueur du concours Puredemo, intégration au collectif Start In Pop, ouvertures des Ardentes et des Francos, et première partie des concerts d'Indochine à Forest National et Lille ...

http://www.myspace.com/themashmusic


- THEOTHERS

Remarqué aux soirées Forma.t, The Others est un des duos de DJs Liégeois qui monte. Leur set aux influences electro, break et hip hop plaira à coup sûr aux amateurs des sons Ed Banger ou Institubes.

http://www.myspace.com/theothersmusicpage


- SHOWSTAR

Showstar fabrique des chansons depuis plus de dix ans.

Certaines ont eu le chic d’assaillir les ondes des radios nationales et internationales (Little Bastard, Day by Day, Superlover, …) et le groupe a acquis, par l’opération du Saint Esprit, une solide réputation scénique.

C’est avec l’écriture de leur second album (« Dot »), réalisé en 2006 par Gareth Parton entre Bruxelles et Londres, que le groupe va prendre une nouvelle dimension. Un disque intègre, un album de 10 chansons pop indispensables, sombres mais lumineuses, souvent puissantes et délicates à la fois. Et, par-dessus tout, d’une évidence lucide et sophistiquée.

Le dernier single "Gold Mine", à paraître sur l'album "Think Ringo" en janvier 2010 et actuellement en rotation sur Pure Fm est disponible en téléchargement gratuit sur le site du groupe...


http://www.myspace.com/showstarshowstar


- HALLO KOSMO

Side projet de Daniel Offermann, bassiste des Girls In Hawaii, Hallo Kosmo a publié un premier album « AUTOBAHNHOTEL » en 2005. Le groupe bruxellois est ensuite rejoint par Fabrice Detry (Austin Lace), François Gustin (Ex-Tellers) et Denis Wielemans (Girls In Hawaii). Ensemble ils débarquent avec un nouvel opus «KASABLANKA» en janvier 2010.

http://www.myspace.com/hallokosmo


- DIG UP ELVIS

Le groupe mélodramatique et post-moderniste nîmois Dig Up Elvis, prend ses formes avantageuses en 2002. Le travail des 3 amis musiciens fût fructueux, laissant la magie s’opérer. Les compositions de qualité s’enchaînent, une longue route de plus en plus poussiéreuse aux bas-côtés amplis de reptiles vaga-bondissants, se trace…

Tout en gardant un œil puis une oreille sur leurs amis Bishop Allen, The Willowz, Brian Jonestown Massacre, Sting, Mooney Suzuki, Black Keys, Rolling Stones ou autres Dandy Warhols, les Dig Up Elvis partent en tournée en 2004/2005.

Suite à un Beat douloureux avorté et cueilli au berceau des nymphes citadines non bruxelloises, le groupe reçoit en 2006 sur le tabouret rotatif de sa batterie Pearl, le séant d’un batteur, tout droit sorti de l’univers de Hunter Tomphson. Grâce à ses nombreuses mains baladeuses et ses pattes en pointes, le band Dig Up prend son accent Rock Coco comme au premier jour du 7eme jour, au jour le jour et voit venir.

Un bassiste italien amateur et circoncis tient, quant à lui, la dragée haute à la main basse depuis l'été 2007. Dans le froid et la chaleur des répétitions en banlieue gardoise et sensible, le travail paye et signe en retour l’envie de côtoyer au plus près les affres de la mélancolie du way of life de leur enfance, le berceau sur lequel Neil Young et les Ramones se penchaient pour vomir…

http://www.myspace.com/digupelvis


- WHITE ROSE MOVEMENT (UK)

Originaire de Londres, ce quintet nommé d'après le premier mouvement de résistance estudiantin face à la monté du nazisme, fait partie de ces nouveaux groupes Anglais très influencé par le Post-punk et la New-wave'80s. On peut ainsi y déceler des références à Joy Division, The Human League, Killing Joke. Ils peuvent aussi lorgner très clairement du côté de la Britpop anglaise (Blur, Pulp) et mélanger énergie rock et électro clash bien troussés.
Leur premier album (Kick -2006) a été produit par Paul Epworth, connu pour son travail avec Bloc Party, The Rakes, Futureheads ou Maximo Park.

Tout le monde se souvient de leur single "love is A Number" très diffusé sur nos ondes qui est devenu un classique!
Après ce premier album, ils ont tourné partout dans le monde et écumé quelques solides festivals (Pukkelpop notamment).

White Rose Movement force le respect de ceux qui les ont vu sur scène et ce n'est pas un hasard si Nine Inch Nails les ont invité en première partie sur la branche U.S. de leur dernière tournée mondiale.
Un son à la fois tribal et frigorifique, une voix reconnaissable et agréable et suffisamment d'originalité pour que W.R.M. se taille un royaume à sa mesure au cours des années qui viennent.

http://www.myspace.com/whiterosemovement


- NAIVE NEW BEATERS (FR)

Avec leur humour potache et leur son à la fois vintage et décalé, les trois comparses des Naive New Beaters créent l'événement au sein de la scène électro depuis 2008. Révélé grâce au concours des Inrockuptibles CQFD (acronyme de 'Ceux Qu'il Faut Découvrir'), le trio parisien se fait connaître du public grâce aux sorties coup sur coup des titres 'Live Good' et 'Bang Bang'. Le succès de leurs mélodies incisives et de leurs rythmes dansants est immédiat et le groupe ne tarde pas à enregistrer un premier album très attendu. 'Wallace', sorti en 2009, ne déroge pas aux lignes de conduite des Naive New Beaters qui s'emploient à faire fusionner guitares stridentes, arrangements électroniques et phrasés hip-hop, sans pour autant se prendre au sérieux.

http://www.myspace.com/naivenewbeaters


- SURFING LEONS

À quatre mains, Gass et matmat brisent les clichés d’une musique répétitive sans âme. Un de leurs sets peut passer de Cassius à Depeche Mode ou Justice tout en embarquant au passage un vieux Michael Jackson ou une perle afro ramenées de leurs nombreux voyages. Les Surfing Leons sont résidents des soirées Forma.t et des soirées Legendz et peuvent se vanter d’avoir partager l’affiche avec les plus grands de la sphère électro : Justice, Boys Noize, Para One, Surkin, dj Mehdi, Feadz & Uffie, Crookers, Duke Dumont, Miss Kittin, Laurent Garnier… On les a vu cet été au festival de Dour , aux Francofolies de Spa et au Brussels Summer Festival notamment.

http://www.myspace.com/thesurfingleons

Les commentaires sont fermés.